"Nonchalance, virilité et professionnalisme" dans un costume

"Nonchalance, virilité et professionnalisme" dans un costume

Steve Calder est un jeune tailleur et entrepreneur de 27 ans basé à Melbourne, en Australie. Il a d’abord attiré notre attention sur Instagram car il représente l’idéal du dandy d’aujourd’hui, capable de porter aussi bien un costume qu’une tenue décontractée, avec la même aisance et la même élégance. Sa passion et sa connaissance des vêtements bien ajustés et des matières durables en ont fait un véritable expert de l’habillement pour hommes. Découvrez son interview pour en savoir plus sur son business florissant de costumes sur-mesure.

D’où venez-vous ?

“Je suis né en Nouvelle-Zélande et j’ai déménagé à Melbourne avec ma famille à l‘âge de 12 ans. J’ai grandi dans la banlieue, en bon chrétien qui aime la musique et jouer aux jeux vidéos. J’ai même été un temps le chanteur d’un groupe de pop-rock ! J’ai commencé à travailler le plus tôt possible, vers 14 ans. Pendant mes études, je travaillais aussi à plein temps en vendant des vêtements pour hommes dans le centre commercial à côté de chez moi. Je n’ai jamais voulu étudier à l’université. J’ai toujours trouvé que le système éducatif traditionnel ne me convenait pas. A la place, comme plein de jeunes de mon âge, je me suis rebellé et j’ai passé la fin de mon adolescence à travailler, à faire la fête, à profiter de la vie”.

Quand avez-vous eu votre propre entreprise ?

“Après un peu d’introspection, j’ai réalisé que j’aimais vraiment aider les gens et ça se traduisait en les aidant à mieux s’habiller et à se sentir mieux dans leur vie de tous les jours. Au fond, j’ai toujours su que je devais suivre ma passion et être mon propre chef. J’ai essayé plusieurs choses comme un blog, un e-commerce pour vendre des habits de bébés. Et en 2015, j’ai commencé à fair mon plan d’action pour mon entreprise”.


The Calder Showroom in the Nicholas Building, Melbourne.

“L’esthétique devait être très décontractée, plein de personnalité, mais toujours pensée dans un esprit classique. L‘ésthétique et le style de vie qui me parlent le plus viennent du mode de vie napolitain. J’ai cherché des fabricants bien connus, peu connus et à travers des amis. J’ai lancé mon business en mars 2016 à partir du salon de coiffure d’un ami et en me concentrant sur Instagram et le bouche à oreilles, faisant doucement grandir la marque jusqu‘à ce qu’elle est aujourd’hui”.

Qui est l’homme Calder ?

“L’homme Calder est un jeune qui travaille dans une entreprise ou qui possède son entreprise; qui mène une vie confortable pour lui et personne d’autre. Il apprécie et recherche des vêtements de qualité, voitures, whisky et cigares pour son propre plaisir et n’est pas concerné par la hype, les tendances et les marques”.

Que lui proposez-vous ?

“Mes costumes sont faits sur-mesure à Naples, en Italie, par des artisans qui perpétuent leur savoir-faire depuis des générations. Chaque costume Calder représente un important temps de travail à la main, et est merveilleusement coupé pour épouser le corps de l’homme de la meilleure des manières. Les usines qui travaillent pour moi sont les meilleures et j’ai choisi de travailler spécifiquement avec de petites familles de marchands de tissus plutôt que de grandes et riches manufactures. Mes conceptions respirent la nonchalance, la virilité et le professionnalisme”.

Où avez-vous prévu d’aller prochainement ?

“Je voyagerai en Italie pour assister à Pitti Uomo, me faire de nouveaux contacts et visiter mon atelier napolitain. Dans mon showroom j’ai déjà mis en place Viola Milano, AARCH Gloves et TBD Eyewear et j’attends avec impatience de me développer davantage dans les mois à venir. J‘étudie aussi l’idée de rendre ma marque accessible au marché européen, alors gardez les yeux ouverts pour plus d’infos!”

Steve Calder est australien. Vous pouvez lire ici sa définition du vrai style et comment y parvenir en cinq étapes. Si vous voulez partager vos expériences, rejoignez-nous sur les réseaux sociaux avec le hashtag #livingitluxe