Effluves sacrées berlinoises

Effluves sacrées berlinoises

Les bars nichés dans les plus grands hôtels de luxe sont connus pour leur magnifique décor et leur clientèle convoitée, un peu moins pour proposer des expériences qui sortent des sentiers battus. Arnd Heissen, créateur de Fragrances, le premier bar au monde qui mêle les univers très éloignés des grands parfums et des cocktails, a développé un concept totalement inédit dans un secteur souvent figé par les clichés.


Credit Photographer Natalia Kepes

Ouvert depuis 2014 au Ritz-Carlton Berlin, Fragrances s’est bâti une solide réputation dans la capitale allemande en invitant ses clients à se laisser guider par leurs sens. “Je suis intimement convaincu qu’une odeur vous dira toujours plus que des mots,” explique Arnd Heissen. “Sentir un parfum familier vous renvoie immédiatement à vos souvenirs, c’est un phénomène qui m’a toujours fasciné : en liant cette fascination à l’art de la mixologie, j’ai mis au point des cocktails élaborés à partir de parfums et d’arômes,” souligne-t-il.

Arnd Heissen a pour objectif de reproduire le goût d’un parfum dans un cocktail. Il isole chaque élément de la senteur et le transpose en ingrédient comestible. Il n’y a pas de raccourci dans ce procédé : seuls le temps, les multiples expériences et la persévérance permettent de parvenir à cette subtile transposition.


Credit: Photographer Natalia Kepesz

Les parfums et les cocktails accueillent les invités lorsqu’ils entrent dans le bar via le fameux “Hall of Fame” (Le couloir de la gloire) qui fonctionne comme un menu interactif. Le client choisit le cocktail qu’il souhaite découvrir en le sentant d’abord. Evidemment, les parfums bas de gamme ne sont pas représentés. Les fragrances sont par exemple, celles imaginées par Salvatore Ferragamo, Giorgio Armani et Yves Saint Laurent.

À chaque cocktail, un verre particulier pensé pour le breuvage. Le cocktail ‘Dia de los Muertos’ qui est la version du parfum Amara de Bulgari est proposé dans une tête de tiki rouge posée sur une lanterne en bambou. Ce cocktail en particulier est un incontournable et tient une place privilégiée pour Arnd Heissen qui l’a créé lors d’un séjour au Mexique et dans ses villes de Palenque, Tabasco et Mexico City.

“J‘étais époustouflé par la cérémonie du Jour des Morts et par l’hospitalité si prononcée des Mexicains, j’ai donc décidé de consacrer un cocktail à cet évènement, j’ai incorporé tous les éléments ressentis cette journée-là, je les ai combinés dans une expérience unique, raconte Arnd Heissen. On ressent le goût du pain qui a circulé parmi nous, les saveurs de fleurs d’oranger et de mandarine, les effluves de tequila qui coulait à flot, le patchouli et l’encens qui planaient dans l’air et connectent les morts avec les vivants,” se souvient-il.

Comme les cocktails sont choisis au nez, plus que les ingrédients, ce sont davantage l‘état d’esprit et les émotions des clients qui dictent la popularité d’une boisson. “Je pense qu‘à Fragrances, nos clients choisissent ce dont ils ont besoin à un moment particulier,” commente Arnd Heissen. “Cette année, j’ai noté la popularité croissante des parfums et des cocktails avec du patchouli et des graines de musc et d’ambre qui sont le reflet de l’harmonie, l’honnêteté et la confiance.”

Fragrances n’est pas qu’un nouveau concept à la mode : cet écrin de luxe pour des “cocktails qui vous diront plus que des mots” selon les termes d’Arnd Heissen vous promet un moment de dégustation que vous ne serez pas prêt d’oublier.

Par Finbarr Toesland